@crazysally

Non tu n’as pas pu y échapper, après le Don’t Rush Challenge, le Savage Challenge
Voici l’ère du Vogue Challenge.

Tu as du te demander, mais pourquoi ta copine Marie-Claude se prend pour Naomi Campbell, alors que manzel, elle est experte comptable de base?

Ben sache que Marie-Claude n’est pas juste en train de faire la bebelle sur Insta, Marie-Claude est en train de changer le monde, Marie-Claude, est une militante.

Je vais tout t’expliquer …

* il y aura BEAUCOUP de photos de Vogue… je préviens! 

LE VOGUE CHALLENGE: MAIS KESSKESAVEUDIW?

Né il y a quelques semaines sur les réseaux sociaux, le principe du Vogue Challenge est simplissime:
Imaginer une couverture de Magazine (en l’occurrence Vogue), où l’on serait le mannequin vedette.

@michellemntk

C’est tout?
NON, mais attend!!! Comment tu n’as pas de patience alors?

Ça va plus loin que ça. Le Vogue Challenge nous permet d’imaginer une couverture de magazine offrant plus de place à la diversité et à l’inclusivité.

AUX ORIGINES

Suite au décès tragique de Georges Flloyd, célébrités, influenceurs, grandes marques, à l’instar de millions d’anonymes ont souhaité montrer leur soutien à la cause des afro-américains, à grands renforts de carrés noirs, de messages larmoyants et de hashtag #blacklivesmatter

Mais tu vois, là les gens n’ont absolument pas accepté l’hypocrisie de certains. Le cœur n’était vraiment pas à la fête et beaucoup ont tenu à exposer ceux qui voulaient s’approprier le mouvement BLM pour se faire de la pub:

  • Léa Michelle a été cancelled, après que ses ex-collègues ont dénoncé ses propos racistes à l’époque de la série.
  • l’influenceuse Noholita a été surprise en plein photoshop de livres pour les faire passer pour des livres pro black people!
pathétique
  • les gens font des blackfaces sur Tiktok pour …dénoncer le racisme … Man ka mô!

Et puis bien sûr, il y a eu les hommages rendus par le monde de la mode. Et là c’était le pompom! Alors eux, ils auraient fermer leur bouche clairement. Les gens étaient en mode « les gars regardez vous dans un miroir d’abord! »

Suite à ce raz le bol, le hashtag #voguechallenge a été lancé le 10 juin sur Twitter, par Salma Noor, une mannequin et étudiante norvégienne.

Elle a posté sur le réseau social une fausse couverture de Vogue où elle apparaissait voilée. Le cliché a été retweeté plus de 12 000 fois.

@salmanoor

DÉNONCER LE RACISME DANS L’INDUSTRIE DE LA MODE

Le racisme dans le milieu de la mode c’est de notoriété publique. Les gars se cachent à peine. Chaque année, c’est le même débat.

Bon c’est un sujet complexe, qui demanderait beaucoup de temps, mais ce qu’on peut dire viteuf c’est que:

  • les couvertures de magazine ne montrent pas la diversité des 7 milliards d’être humains. Franchement tu regardes les couv’ t’as l’impression que le monde entier est peuplé de Suédois ouesh… !
  • Quand y’a des non-blancs, soit on les photoshoppe pour qu’ils aient des traits caucasiens, où on éclaircit (mal en plus) leur teint…
Kerry Washington a babillé parce que on éclaircit souvent sa peau pour des couv’. la dame ressemble à Casper.
  • Il y a peu de non-blancs journalistes, monteurs, photographes au sein de ces magazines. En gros ils embauchent pas trop.
  • Les deux seuls créateurs noirs à la tête d’une grande maison de luxe sont Olivier Rousteing Creative Director chez Balmain et Virgil Abloh Artistic Director pour hommes chez Louis Vuitton.
@olviierrousteing @virgilabloh
  • Pour être dans une agence sé an bab manman! Charlotte Yelena, mannequin a déclaré  « On m’a déjà refusé en tant que mannequin d’être dans une agence parce qu’il y avait déjà une mannequin métisse« … #PRICELESS
  • C’est les champions de l’appropriation culturelle.

  • Ils font aussi des blackfaces alors que nou za di yo que sa raciste, comparent les noirs à des singes chez H&M dans le plus grand des calme, glamourisent les symboles de l’esclavage…

« Oh oui soyons irrévérencieux, le badbuzz c’est trop stylé! »

Mais pour bien comprendre le problème avec Vogue en particulier quelques chiffres:

0: C’est le nombre de noirs ayant intégré l’équipe de création de la cover du magazine depuis sa création en 1882, il y a dont 138 ans… 

0: le nombre de Vogue Africa, ben oui ça n’existe pas! We don’t know why! Naomi Campbell n’arrête pas de babiller à cause de ça, mais rien n’y fait … 

1974: L’année où Beverly Johnson de la première femme noire en couverture du Vogue USA soit 92 ans après la parution du premier numéro. Le staff de Vogue a pas été sympa avec elle pendant le shooting, ils ne voulaient pas l’inviter à la fête en l’honneur du numéro en question…

Beverly Johnson pour @vogueus

12: ou le nombre de femmes noires ayant fait la couverture de Vogue UK ces 25 dernières années.

1: Le nombre de photographe noir a avoir signé une couverture de Vogue.
Il s’appelle Tyler Mitchell, il a photographié Beyoncé pour le September 2018 issue et ce, à la seule volonté de cette dernière.

@vogueus

5: le nombre d’années qu’on a du attendre pour revoir une femme noire sur le Vogue Paris. Je pense pas que la Rédaction de Vogue marche tellement dans les rues de Paris ….!

8: c’est à peu près le nombre de femmes noires ayant fait la couv du Vogue Paris en 100 ans d’existence. J’aimerais dire que les calculs sont pas bons mais cette expression buzze plus trop…

2019: c’est la dernière fois qu’on a vu une noire en couverture, seule, dans Vogue Paris. 

@vogueparis à gauche Liya Kébédé à droite: Adut Akech

Bref tu vois un peu comment the struggle is real (=le combat est bien réel) la fashion industry est profondément raciste, le truc est dans sa racine dans son nan-nan …

LE BUZZ

Le Vogue Challenge a cassé internet!

Depuis des jours nos feeds Tiktok, Twitter, Instagram pullulent de couvertures plus originales les unes que les autres.

Au final le Vogue Challenge c’est plus d’un million de posts sur Twitter, et plus de 200 000 hashtags utilisées sur Insta à ce jour… A pa jé!

Les couv’ sont glamour, sexy, originales, dignes de pros, engagées, créatives …

TU VOIS LES RETOMBÉES?

Mais une question se pose: C’est bien beau tout ça mais c’est pas un peu inutile?

Car c’est pas deux noires en couv et 5 vogues challenges qui vont changer la face du monde hein…

Oui ça c’est bien vrai, on est pas chez les bisounours. Tu n’éradiques pas le racisme structurel en un claquement de doigts, on est pas chez Joséphine ange gardien.

Mais à l’ère des réseaux sociaux, on est pas à l’abri de « jolies » surprises, tout le monde peut s’exprimer, sur le même sujet, en même temps, et créer un buzz.

Et on sait que le buzz, le badbuzz en l’occurrence ne laisse pas le monde de la mode indifférent. Ces gens là sont, mine de rien hyper réceptifs à ça. Car l’opinion qu’on a d’eux c’est important, l’image qu’ils renvoient c’est important.

LE CAS ANNA WINTOUR

Ah non mais faut qu’on parle de Anna!

Après le soutien de Vogue à la cause noire, certains ex employés de la boîte dénoncent le racisme dont ils ont du faire face quand ils bossaient là bas:
Inégalités salariales, absence de diversité dans les équipes, sentiment permanent d’illégitimité et politique de l’autruche.

Et là, grosse surprise: Anna dite Anna coeur de pierre Wintour s’est sentie de faire un mea culpa aux employés. Genre la dame a envoyé un mail en interne le 4 juin, et admet, reconnait, que Vogue a été « blessant et intolérant », et qu’elle n’en avait pas fait assez pour faire briller les employés et stylistes noirs.

oui ma fi sé sa ou tenn!

Bref manzel était pas crédible mais bon.
30 ans que ou an kay la sé atchelemen ou ka eskizé kow!La meuf a le pouvoir, et eu le temps de changer les choses, mais elle n’a rien fait! I pa té anlè sa!

C’est aussi ce que pense André Leon Talley ancien employé de Vogue qui connait très bien Anna (et qui est fâché avec elle pour une histoire de chèque déjeuner non remboursé): « Anna veut être du bon coté de l’Histoire ». Il pense qu’elle fait semblant d’être sympa, pour la postérité mais qu’en vrai, elle va pas changer.

André et Anna back in the dayz

Mais ça montre bien que fasse à la pression populaire, elle a du agir!

DONC UN IMPACT MESURÉ MAIS RÉEL

L’impact aussi minime soit il, est là, et il le sera. Car ce challenge a été l’occasion pour la majorité silencieuse, pour nous les gens lambda, de pointer du doigt le problème.

Alors ce n’est pas la première fois qu’on fait entendre nos voix, ni la seule façon:
-boycotte de marques par exemple
-choix de l’économie intracommunautaire…
Mais là j’ai l’impression que l’ampleur est, de part le contexte ambiant, beaucoup plus forte.

De plus, selon moi, les deux précédentes options connaissent vite leurs limites dans un monde mondialisé. Et en réalité on peut faire les trois oklm!

En outre, ce challenge n’est pas anodin. Oui le milieu est hypocrite, non les choses ne vont pas changer aujourd’hui, mais c’est une petite victoire à ne pas négliger. Car comme le souligne Yorhann, la notion de représentation n’est pas à prendre à la légère. Il ne s’agit pas simplement de couvertures de magazines, de photos.

Ces photos ont un impact sur notre façon de nous percevoir, de percevoir notre place dans la société et ce, dès l’enfance.

Elles vont donner de l’espoir et de la confiance à cette petite fille qui regarde les couvertures de magazines, les publicités dans la rue, à la télé… Qu’elle réalise que peut importe notre couleur, on est toutes belles, et elle aussi.

Elle va donner de l’espoir à ces photographes, ces journalistes, ces stylistes, qui pourront un jour travailler pour Vogue, le Graal!

Elles vont impacter la vie de toutes ces mannequins qui pensaient ce goal impossible à atteindre, elles pour briser ce plafond de verre.

Et pourquoi pas, faire rêver cette jeune guadeloupéenne, martiniquaise…

@karlyloyce mannequin martiniquaise, pour le magazine Costume, bientôt Vogue???

 

Alors oui, certains ont fait le Vogue Challenge par activisme, d’autres par narcissisme pur hein on va pas se mentir, mais on parle tout le monde en parle. C’est un vrai message envoyé à tout le milieu de la mode: nous voulons plus de diversité, tout le monde doit avoir sa place. 

On sait, que la lutte n’est pas terminé et que d’autres actions devront voir le jour, mais on y va doucement, mizi an mizi.

En attendant hein, Créola a lui aussi lancé le Créola Couv Challenge, et une chose est sûre, la femme antillaise est la preuve que la diversité fait partie de notre beauté!

@momokey #creolacouvchallenge
@holymane_ #creolacouvchallenge
@seyliaah.cute

*Merci à Yorhann Emmanuel pour son aide et sa fine analyse du sujet.

Article précédentJEUX D’ENFANTS
Article suivantBRUME DE SABLE: ET SI C’ÉTAIT L’OCCASION DE PENSER À NOS POUMONS?
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici