@lenamahfouf

Génial, here we go again! J’ai cru que j’allais pouvoir éviter ça avec le corona, l’économie du tourisme un peu moribonde mais non.

Yo débatché! Yo débatché kan mèm!

Qui? Tes potes antillais qui vivent en France depuis 10 ans bien sûr!

Comme chaque année, ils t’envoient un message sur Whatsapp pour t’annoncer la « bonne » nouvelle en mode « prépare toi à m’accueillir »!

 

quand la star @yorhannemmanuelalexander t’annonce la grande nouvelle

 

Alors je les aime beaucoup, mais yo ka fatidjé mwen! Pourquoi?

 

ILS VIENNENT TOUS AU MÊME MOMENT

Et ils veulent tous te voir au même moment! C’est un complot!

tes potes sortant de Aimée Césaire et Pole Caraïbes

Toute l’année ça vit sa meilleure vie à Paris, dans les grands restaurants, ça fait des voyages, mais là yo débatché épi tu dois te décarcasser, pour les voir, tous en même temps parce que attend… Ils sortent de France quoi, tu vas pas les revoir avant un long moment. Bref tu as intérêt à être dispo!

Résultat ton agenda, c’est un peu:
– lundi midi: déjeuner avec Georges-Maurice
– lundi soir: lili’s avec Euphrasine
– samedi: plan plage avec Pierre-Cédric

Et je rappelle que TOI tu n’es pas en vacances!

DONC TU ES DÉBANTCHÉ

Ben oui, c’est eux qui viennent en vacances mais c’est toi qui dépense! #vacancesforcées.

Déjà de base, toi même tu es pauvre, mais eux ils viennent complexifier ta situation. Parce que quand on est pauvre, on reste chez soi, mais eux ils veulent que tu sortent avec eux!
Et comme ils sont encore plus pauvres que toi (non pa gadé yo la! Ils portent des fringues stylées, mais sé mésié débantchés) ben forcément c’est pas eux qui vont te payer le resto, ou le plan bateau. PL!

Pire, TU organises des journées îlets madame, en mode langouste, dombrés de crevettes pour eux, tu claques des 150€ oklm pour ces scélérats!

Vous me méritez pas!

TU TE TRANSFORMES EN COMITÉ MARTINIQUAIS DU TOURISME

Non parce que les gens arrivent épi ils attendent que tu les prennes en charge!

tes potes quand ils font genre ils découvrent fort de france!

Leurs questions préférées:
« – on va où?
-on fait quoi?
– c’est toi qui connait les bons restos je te laisse choisir! »

Pression enlèw!! Mafia ce que tu ne sais pas c’est que moi-même, pendant l’année, je sors même pas, je connais pas les bons restos frère, man sé an no life! Ma vie c’est regarder KMT et Zouk Tv!

Tu dois préparer le programme de la journée et pas te louper.

– Choisir la plage, celle qui sera pas trop backfull en fonction de l’heure à laquelle on part.

– Penser au manger: préparer à manger (donc en amont) ou passer au Truck qui fume prendre des saucisses au fromage, puis à Génipa choper deux trois bricoles.

Ou alors choisir un petit resto de plage, sympa, pas trop cher, pas trop arnaqueur (bonne chance), réserver la table (bah oui je te conseille d’être organisé), réserver des transats pour que la personne puisse carrer et faire des stories pina-colada/coucher de soleil

@sautemagazine.com

– Sans compter que tu organises des plans pour eux aussi : plage, îlet Madame, grillade…
Bref tu peux mettre « événementiel » dans ton CV rubrique « expériences professionnelles »

ILS SE PRENNENT POUR DES ROIS

Oui oui, comme leur mamans soutirez passent à tous leurs caprices, yo compren’ que nous aussi!

Donc comme leur maman, tu ne dois les nourrir que de langoustes, ouassous flambées au rhum vieux, poisson grillé lentilles haricots rouges!

Epi pa di yo ayin sinon tu as droit à :

« Attends, je viens en vacances POUR TE VOIR, et tu ne fait pas d’efforts pour moi? Ah ben bonjour l’amitié » … 

…. De vrais drama queens.

Y’EN A C’EST DES BEAUX PARLEURS

« Je viens au péyi, faut qu’on se voit »

Ils arrivent, ils ont un agenda de ministre: sorties bateaux, grillades, maisons de vacances (il y a un S à maisons c’est pas pour rien), interlude St-Martinoise, Bacchanal, Mercury…

@prendresonpied

Un jour tu vois un story « bye-bye Martinique. »

ILS METTENT TOUT EN STORY

Mais vraiment tout!

Maintenant qu’ils ont quitté les Antilles, han tout est beau (oui tout est beau quand tu filmes pas le quotidien: embouteillages, vie chère, Pôle Emploi)

Donc les gars filment tout et surtout n’importe quoi!

Déjà j’ai remarqué un truc, il y a des gens pendant toute l’année, tu les vois pas, ils sont en soum soum (sous marin) c’est à peine si ils se connectent à leurs réseaux…

Mais lè yo débatché dan’!
Alors là ça snape, ca « story-instagramme », sa ka boulé’w épi photos!

Ils s’amusent, tu dois le savoir et ils s’arrangent pour que tu le saches depuis le hublot de Orly. (vos vieilles photos dans la passerelle d’embarquement là avec l’aile de l’avion là j’ai envie de vous taper ouesh vous êtes ridicules ohhhhh!)

Epi ça te filme tout: la sortie cata et même la mangue que mamie Lili a cueilli pour eux… Profitez winter is coming anyway…

ILS VEULENT TOUS FAIRE LES MÊMES CHOSES

Déjà leur premier délire à TOUS quand ils arrivent, c’est se taper un super madras au SNACK ELIZÉ. Alors j’aime beaucoup Snack Elizé mais faudra m’expliquer un jour cette fascination.

@picuki @snackelize

Ensuite faut les emmener aux Salines aka la plage qui va disparaître parce qu’on a planté des cocotiers et que les cocotiers protègent pas de l’érosion… Donc vous avez raison de vouloir en profiter… (la minute écologie du jour)

Ils veulent un lambis frites, la baignoire de Joséphine, faire le Morne Larcher, aller sur le marché acheter des souvenirs pour leur retour (des trucs en madras et des serviettes Martinique …) …

@tripadvisor @beachgrill ce que tous les antillais veulent manger

Conclusion: I ZA TAN POU ZOT RENTRÉ BO KAY ZOT MAN BON EPI ZOT!

Blague à part on est toujours heureux de revoir nos amis, notre famille. C’est juste que ça bouscule notre quotidien en vrai de vrai lè ou gadé bien!

Mais c’est que du bonheur!

(ps: J’étais exactement comme ça quand je rentrais en Martinique il y a 10 ans, en plus moi je voulais carrer sur mes potes avec mes fringues H&M et Forever 21…)

@harnaischarlina @yorhannemmanuelalexander on vous aime quand même !
Article précédent« TENET », LA NOUVELLE SUPERPRODUCTION DE CHRISTOPHER NOLAN
Article suivantSOUVENIRS DE VACANCES
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici