Depuis quelques temps j’entends parler de cette histoire de Syndrome de la Cabane.

Mais oui, depuis le déconfinement, on a le droit de sortir de nouveau, d’ailleurs mes souvenirs de ces deux mois est assez floue (et j’ai zéro envie de raviver ma mémoire).

Bon c’est la fête quoi, avec les masques en plus!

Cependant, ni an catégorie moun qui angoissé, ki pa djè lé soti, des gens qui ont développé le syndrome de la cabane!

DEHORS = DANGER

@GIL

Le syndrome de la cabane (aussi appelé le syndrome de l’escargot) correspond à la peur de sortir de son lieu d’enfermement.

Dans le contexte actuel, il fait référence aux gens qui, plusieurs mois après le déconfinement ont encore peur de sortir, de se confronter au monde extérieur.

Si ça peut faire sourire, Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne, explique que ce syndrome existe depuis un ti moment, puisqu’il a été théorisé après la Ruée vers l’or en Californie, dans les années 1948:
« A cette époque, des hommes partaient plusieurs mois chercher les précieuses pépites et dormaient dans de petites cabanes de fortune complètement isolées de la civilisation. A leur retour, ils éprouvaient une certaine méfiance à l’égard des gens qui les entouraient, une peur de la vie sociale ainsi qu’une nostalgie de leur vie recluse.« 

On dirait un épisode de The Walking Dead!

FAUT PAS SORTIRRRRR

On observe ce type de comportement après de longue hospitalisation dans certaines certaines professions comme les gardiens de phare, ou après un week-end au Gros-Morne, chez ma mamie, sans la Wifi!

Les symptômes sont les suivants:

  • Une fatigue émotionnelle.
  • Une perte de motivation avec un versant anxieux qui prend le pas lorsqu’il s’agit de sortir.
  • Une peur de tout ce qui pourrait nous arriver à l’extérieur, lieu de tous les dangers.

Les personnes touchées font tout pour rester à la maison, pourquoi?

  • elles ont peur d’être contaminées par le virus
  • elles n’ont pas envie de reprendre leur quotidien d’avant (je les comprends)
@Assiiaa_mm
  • elles réalisent que rien n’est plus important que la famille…

Heureusement, si les symptômes peuvent faire penser à une dépression, le syndrome de la cabane n’est pas une maladie, c’est juste un état émotionnel transitoire, c’est pas voué à durer quoi. Normalement tout s’arrange avec un peu de temps!

*sinon, il est conseillé d’aller consulter avant que cette anxiété devienne chronique et se généralise en trouble anxieux.

BIEN CHEZ SOI 

@monroesteele moi m’apprêtant à malparler les gens sur KMT

En me documentant sur ce syndrome, je me suis rendue compte que :

1. J’étais pas touchée par ça … Mais que

2. On est quand même beaucoup à pas trop être chauds pour sortir.

3. Je fais partie de cette catégorie de gens.

J’ai discuté avec pas mal de gens (famille, amis) qui me disaient que franchement, en ce moment, ils sont pas déters à sortir!

Genre mon père, qui préfère écouter du Jazz dans son lit plutôt que d’aller au Bourg!
Ou encore la compagne de mon cousin qui m’expliquait qu’elle a zéro envie de voir la tête de ses collègues et que franchement si elle pouvait être en télétravail jusqu’à sa retraite, elle dirait pas non!

Moi, même je sors très peu et ça me manque pas plus que ça!

Attention, je n’ai aucune envie d’être reconfinée, j’aime la liberté, la mer, les restos, ma famille!

Mais dehors est devenu ANXIOGÈNE! J’ai l’impression que sé an mon’ de sortir de la maison!

Déja pou yon’ PA NI AYIN! Niveau activités loisirs, c’est pas la folie! Aller à la plage et voir les gosses s’amuser ça m’énerve …!

Ensuite, même pour aller vider ta poubelle faut mettre ce vieux masque là qui te donne chaud (et fout en l’air ton super make up), je respire mon co2, pour juste après retirer le masque alors que y’a toujours du monde autour de moi HYPOCRISIE de ouf!

nouveaux plaisirs de 2020

Tout est devenu compliqué, anlo sik pou alé au resto, anlo sik pou alé Madiana, les plages sont prises d’assaut puisk pani ayin!

Les trucs cools, c’est voyager, La Barbade palé wè nou, St Lici pa lé wè nou!

Et surtout J’AI PAS UN ROND!

….

Anyway, je préfère aménager mon petit cocon, lire mes livres, m’occuper de moi, et à l’occasion me faire un ti bain de mer, un ti cocktail et laisser les choses se décanter.

Man ka rété bo kay mwen!

Et toi? Es tu atteint du syndrome de la cabane? Préfères tu rester chez toi? Ou tu savoures  chaque sortie même si c’est pour aller faire la queue à la Poste?!

@be_coorie @worldwanderlust là où j’irai me terrer quand tout ça m’aura définitivement saoulé

 

Article précédentSWEET KWISINE…FOUT I DOUS!
Article suivantPARCE QUE C’EST MEILLEUR DE RIRE
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici