Omagad! La fête des mères approche! L’occasion de faire genre chui une enfant sympa qui aime sa maman.
Ce que, effectivement, je suis! (la nature est si bien faite)

Aujourd’hui, je suis dans un mood sensible. Je suis là, face à la mer, et je pense à ma mère. (Ça ne s’invente pas)…

Mais j’ai pas qu’une mère, j’en ai trois!

C’est un peu la sainte trinité des daronnes, tu vois le délire ou pas? (ça part très loin cet article)

Au nom de la mère, de la marraine et de la grand-mère.

 

MA MÈRE: « UN ENFANT S’ÉLÈVE DANS L’AMOUR ET LA CRAINTE » 

manman mi punchline!

Je vais pas te dire que ouais ma mère c’est trop mon modèle, que ma mère c’est trop l’exemple pour moi, qu’on a une relation fusionnelle. Parce que … c’est pas ce genre de relation que j’entretiens avec elle.

Non. Je ne saurais la définir parce qu’elle n’est pas stéréotypée.

Si au début elle représentait un modèle de sévérité (contrairement à mon père qui est plus cool) avec le temps, j’ai découvert son côté super marrant, super sireuse. Pour le meilleur et souvent pour le pire.

Typiquement le genre de personne à m’afficher en public ou devant mes amis quoi:

« Tu es ami avec Charlina?! Ti manma’y si ou té ni an bagay pou fè sé pa sa ou té kay fè. »

Je la trouve aussi, avec du recul (et l’age qui monte) super intelligente, dans sa manière de nous éduquer.
Je la trouve super forte d’avoir réussi ce pari d’être mère à 23 ans. Parce que j’ai plus ou moins compris les enjeux de l’éducation d’un enfant.

Je la remercie d’avoir toujours gardé son rôle de mère: « je suis ta maman pas ta copine. »

Je la remercie de m’avoir protégé jusqu’à ma majorité. Oui maman merci de m’avoir interdit d’aller en soirée, à la mer, à Madiana le samedi avec le car de Nomel, au bal des collégiens, à Fort-de-France avec mes copines…
Bref merci de m’avoir empêché de vivre l’adolescence que je voyais dans les teen-movies et dont je rêvais. Merci d’avoir brisé mon enfance!

Je la remercie pour tous ses conseils. Même si au début j’avais pas capté que c’était des conseils:

« A force d’aller en boîte avec cette personne, on va te mettre dans la même case qu’elle, untel, c’est la fille du Maximus » – deux semaines plus tard je parle de untel à un pote et il me répond « Ahhh la fille du Maximus… »

« tchanmay gran moun pa ni kanmarad, sav sa! »

« ne demande jamais d’explication parce que c’est une occasion pour la personne, de changer sa version des faits, et de te mentir »

Et surtout je la remercie de s’occuper toujours de moi. Attention, elle ne m’entretient pas, c’est à peine si elle me paye un sorbet coco quand le marchand de glaces passe. Mais she cares about me! 

(Je te dirai jamais merci pour les coups de ceintures, j’étais une enfant adorable, je méritais pas ça. Et mon frère a fait de plus grosses bêtises que moi, ou pa té ka bay cou’! Que dois je comprendre?! Que c’est ton préféré? C’est ça?

Et je sais qu’elle ne dort pas la nuit, quand j’ai cassé mon téléphone car je cite:
« ou krazé portab la, ou énervé ou stressé et ou ka stressé mwen atchelmen! »
Et elle paye mon portable et mon abonnement! (mais je paye Netflix hein)!!

« – Mon prof: Comment vous faites avec Charlina? C’est pas trop dur?
– Ma maman: Ahhh monsieur si vous saviez, l’amour, c’est l’amour qui me fait tenir! »

« tchanmay man inmin’w man kay fè tout bagay baw mais là ou ka fè mwen ch… »
…. #lamouralantillaise

ça change rien au fait que tu es épuisante au quotidien

 

MA MARRAINE: UNE DEUXIEME MAMAN

Ma marraine, c’est la sœur de ma maman. Mais elle a décidé que je serai plus qu’une nièce.

La dame a décrété que j’étais son enfant AUSSI!

Et elle prend ça très à cœur! Si bien que lorsqu’elle appelle ma daronne elle est en mode « Ba mwen nouvel yich mwen! » 

ébé!!

Bon après comment puis-je empêcher à quelqu’un de m’aimer!! Je la comprends!
Et forcément j’en profite quoi pour avoir plein de trucs!!!

Et puis elle s’est grave occupée de moi petite. En vrai ça veut surtout dire qu’elle me nourrissait, me mettait la pression pour aller me baigner dans l’eau glacée de la citerne avant de regarder le Club Dorothée, me faisait faire des dictées pendant les vacances scolaires, et surtout me forçait à faire la sieste l’après-midi…

J’ai beaucoup souffert. Mais bon au final…

Au final ma marraine elle est gentille, elle est à l’écoute, et elle est toujours là pour m’aider et me donner des chèques déjeuner.
C’est normal qu’elle tienne une grande place dans mon cœur.

Les chèques déjeuner c’est la plus belle preuve d’amour au monde!

 

MA GRAND-MERE: L’AMOUR PUDIQUE

Mamie… Je ne sais même pas quoi dire sur cette dame:

  1. Elle est un mystère
  2. Elle tient à le rester
  3. Je vais respecter ça et pas trop l’afficher! (mais un peu quand même)

Elle c’est la Reine-Mère, une divinité même. La mère antillaise dans toute sa splendeur, avec une autorité naturelle. Cherche pas y’a pas plus haut dans la hiérarchie, plus haut c’est le soleil.

Tout le monde redevient un « ti manmay » devant elle. Moi ça m’amuse je lui dis toutes les bêtises que fait ma maman en lui disant de la réprimander!!!

Déjà ma mamie n’a jamais été ce genre de grand-mère intrusive qui sabote l’éducation que sa fille, donne à ses propres enfants. Non.
Avec le temps, j’ai compris à quel point c’est malsain d’interférer dans l’éducation de ses petits-enfants.

Mais surtout ma mamie c’est l’épaule sur qui tu peux compter. Clairement.

Avec ma mamie il n’y a pas de mots d’amour, il n’y a que des preuves d’amour!

Elle est là. Tu galères, avant même que tu n’aies songé à demander de l’aide, i za vini aidéw! #premierssoins #massagecardiaque

ma mamie qui checke si toute sa famille va bien et n’a besoin de rien!

Mais elle agit comme si elle était saoulée de le faire, mais tout ça c’est de la COMEDIE mamie! Une grande actrice qui est là …!

Bref une femme formidable mais qui veut pas trop le montrer, mais on l’a cramée!

 

Bon je ne suis pas du genre à spread du love gratuitement, Mais elles, elles le méritent…

Ces femmes, c’est juste le ciment de cette famille, et je les kiffe. #periodt#mvp

(Mais prenez pas trop la confiance non plus et réfléchissez à comment vous pourriez me faire plus plaisir dans la vie, parce que vous êtes pas au max de vous même.)

 

 

Article précédentLA MATRESCENCE: QUAND LA MÈRE NAÎT … AUSSI
Article suivantL’ ARTICLE DES ABONNÉES: « LE PREMIER JOUR DU RESTE DE MA VIE ».
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici