@harnaischarlina
  • Aujourd’hui j’avais envie d’un article super léger et feel good!

J’ai essayé de rentrer au fin fond de moi même pour retrouver mes souvenirs de vacances, les bons comme les plus … chelous!

Les vacances pour moi c’est:

CHEZ MAMIE AU GROS-MORNE 

@harnaischarlina

Oui les vacances pour moi c’est le Gros-Morne. Oui mon enfance a été chaotique.

Dès le vendredi, jour de sortie d’école, mamie et papi m’attendaient déjà à la maison. Papa leur avait préparé à manger, mamie dégustait lentement son énorme assiette de fruit à pain & court-bouillon de poisson. Direction le GWO MORNE pour mon plus grand bonheur.

D’ailleurs, les vacances chez mamie riment avec FRUIT À PAIN! C’est la saison, tu ne pouvais pas y échapper. Fwiapin an tout’ soss! Dès le matin, le tesson était déjà allumé, le fruit à pain mijotait déjà dans le faitout (avec les morceaux de peau en haut pour les cochons)…

@tatiemaryse l’angoisse

Bref, le Gros-Morne, le fruit à pain, le club Dorothée, les gâteaux fais en secret et partagés avec Lionel et Yannick, les voisins, papi qui nous emmenait à la mer à Cosmy dans sa Renault Express, les soirées Scrabble, et …

  • LA FÊTE PATRONALE DU GROS-MORNE

Les vacances au Gros-Morne c’était aussi la fête patronale. Temps fort durant le week-end du 14 juillet.

Bon en vrai je m’en fichait un peu des concerts de Marcé et La Perfecta, moi j’étais juste là pour ma barquette de frites/saucisses, ketchup moutarde Amora. Periodt!

@csjemballages

 

LE TOUR DES YOLES AVEC TATIE GUYOLAINE

Alala, Tatite Guyolaine toute sa life c’était Carnaval et Tour des Yoles.

Son délire c’était de suivre la course sur la côte (elle suivait littéralement les yoles dans son Opel Vectra en écoutant 3615 Lanmou)

On s’arrêtait, et elle me prêtait ses jumelles pour suivre Budget, Zizi Tata, Ti Soda et Rosette…

@tribicheinfo

Après on se rendait dans la commune d’arrivée, mais bon ces souvenirs sont flous tout ce qui m’intéressait c’était le sinobol menthe-grenadine!

@pinterestkevinbatfaya @facebooksinobol

 

LE TOUR DES YOLES DE 2008 

Ahhh le Tour des Yoles de 2008. Honnêtement je sais même pas qui a gagné cette année-là.

Je sais juste que c’était l’année du bac et qu’avec les copines du lycée on avait décidé de suivre le tour étape par étape.
Bien sûr on n’était même pas toutes majeures donc nou té ka batché épi Nomel. En gros tu payais les Transports Nomel 50€ et tu avais ta place à bord de leur bus scolaire.

Ah c’était comme ça à l’époque.

C’était la fin du lycée, l’année du Bac, l’heure du grand départ pour beaucoup, l’année de la commercialisation de Haagen dazs Macadamia (cette glace-là avait pété ma tête! Je mangeais que ça pendant le tour), et dans le bus y’avait THE AMBIANCE! (Bon avec Laurie, on faisait que parler de Secret Story 2 et du couple Mathias/Alice) ….

@haagendazs @tf1

Alala!

LE MIGAN DE FRUIT À PAIN DE PAPA 

@harnaischarlina

Le migan c’est de saison: du fruit à pain, de la morue rôtie et surtout DU ZABOCA! Sans avocat, c’est mort, y’a pas de migan point barre. Non non, n’essaye pas de discuter, nou pa anlè sa! Mon père va pas gaspiller un fruit à pain si y’a pas d’avocat sa pa ni sens!

Les arrivées de tour des yoles au Robert où on invite la famille à manger du migan, ça n’a pas de prix!

L’ILET MADAME AVEC LES COPAINS

L’ilet Madame était devenu une institution chez les Harnais. Une tradition qui tente encore de perdurer.

Bref on était devenus organisateurs de plans officiels à l’îlet Madame. (en 2010, entre le 30 juin et le 10 septembre, j’ai organisé 6 plans à l’ilet… c’était devenu n’importe quoi!)

J’en dirai pas plus, pour l’instant, mais on rigolait pas avec les gens, on les mettait BIEN!!

Entre manger, plonger depuis le quai, after et after d’after au Maximus … Ahh la vie était douce!

@harnaischarlina

LE MAXIMUS ET LE SKYLOUNGE

The place to be!

Alors ce qui est marrant c’est que au début, le Maximus, les antillais n’étaient pas sur ça. Ça avait une réputation de « boite de techno » (bon déjà c’était de la house music…)

Epi à un moment donné, on n’a pas compris ce qui s’est passé… Le Maximus est devenu plus …gaza mi seh! #freediworldboss

Tout ton lycée était au Maximus!!

Quand au Sky (pour les intimes), c’était un BEFORE (l’after étant au Maximus) mais l’ambiance était devenue tellement « shatta » que des fois tu restais là toute la nuit!!!

Tous les potos qui avaient le permis, avaient flatté leur papa pour qu’il leur passe sa BM (et toi, tu avais réussi à squatter une place dans la voiture.)

Au retour, on passait acheter des ribbs grillés à Brasserie Lorraine…

@harnaischarlina moi avec ma robe Bershka à 30€ et mon sac cupcake de chez aldo je me sentais plus pisser!

 

TATIE ET LES CONGÉS BONIFIÉS

On a tous ces taties de France, parties avec le Bumidom, qui étaient infirmières à la Salpétrière et Lariboisière, qui venaient en congés tous les trois ans, EN ÉQUIPE, dans la maison familiale!

Moun moun moun an kay la!!

Tes taties qui parlent avec un gwo accent bien gras, yo sé di yo pa jin pati!

Tes cousins qui « brodent » et que tu trouves chelous, qui te disent de « mettre la UNE » en parlant de TF1, alors que désolée la UNE c’est RFO.
Epi y’a pas la 6! Sa ki manman la 6? Nous on avait 5 chaines bien malman, Canal Sat poko rivé! Pa ni la 6! 

Moi je me rappelle surtout de l’odeur du café de tatie et le pain croustillant de chez Jean, le boulanger du quartier et du fameux: lédjim’, haricots rouj épi lan mori mariné de tatie. Tu pourras faire ce que tu veux, le goût du repas de tatie, tu ne le retrouves nulle part.

 

 

LA FOIS OU JE SUIS ALLÉE A LA MER UNE FOIS A TARTANE

1997, comment oublier…

Les taties de France là, étaient en vacances, mais pa té ni place an loto a ba mwen. Donc on restait chez mamie avec tonton Yoan. Comme des pestiférés.

Eux ils partaient s’amuser, ils rentraient tard le soir avec leurs rajouts rassis par l’eau de mer, épi ils voulaient qu’on viennent jouer au 8 américain avec eux … Tchip!

Je n’ai jamais digéré ça. C’est inhumain. Je suis rancunière. 23 ans plus tard j’en parle encore dans un article sur Créola histoire que le monde entier le sache maintenant. Je n’oublierai jamais ce que vous avez fait. Sachez-le. Shame on zot.

 

LA FOIS OU J’AI FAILLI MOURIR AUX SALINES

La mer ça me réussi pas je vous dit!

On était dans une maison de vacances aux salines. Ma mère était enceinte. C’est d’ailleurs ce jour-là qu’on a croisé tatie Marie-Georges, elle a vu ma maman enceinte, elle a dit « je suis la marraine ». Depuis c’est effectivement la marraine de mon frère.

Pour faire simple, je jouais SUR LE RIVAGE POURTANT, ma mère voit une vague, yan gwo manman vague arriver! Elle m’avertie de l’imminence du danger, moi je joue man pa ka tenn’.

Et là gros black out. J’ai fait la machine à laver, et je suis venue m’échouer comme du n’importe quoi sur le sable, aux pieds de ma mère qui m’a dit « tu vois je t’avais appelé mais ou pa ka kouté »…

 

LA FOIS OÙ J’AI FAILLI PERDRE MON ŒIL

Oh seigneur j’étais vraiment casse-cou à l’époque.

1998, la même année, que cette histoire de vague là…

En gros je « jouais au tennis », la balle tombe, je cours la récupérer, en relevant la tête an moso fè du grillade de l’école primaire Hector Ste Rose me griji le visage. Passant à 1mm de mon œil droit …

Man koumansé pléré, toute la cité m’a entendue. J’ai atterrie chez Dr Guérin qui m’a soignée, missieu a recousu ça pour moi une manière blip!
Y’avait des gros morceaux de fils bien apparents, c’était n’importe quoi. Le soir on était invités à un mariage, moi j’étais là avec mon visage plein de fils… Tchip!

Bon maintenant la cicatrice j’la calcule plus !

 

LES RETOURS DE PLAGE

Le goût des vacances, du retour des plages, de quand tu sors de la mer épi tu demandes à tes parents deux euros!

La longue file d’attente pour le goût gras & sucré des chichis, les notes de cannelle.
La cloche de la marchande de glace, Le zeste de citron dans le sorbet coco et le CORNET du sorbet coco! Ça c’est les Antilles!

@harnaischarlina

LES PLANS D’ADOS AUX TROIS ÎLETS

Quand tu es jeune, pauvre, sans permis, mais que tu veux vivre aussi!

@franceantillesmartinique

Tu demandais à tes parents 30€ (30€ est ce que c’est de l’argent même?) pour prendre le taxi à 2.60€, te rendre à la Pointe Simon, choper la navette direction : Anse à l’âne, Anse Mitan ou la Pointe du Bout.

Tu avais l’impression de débarquer dans un autre pays!

Notre « journée » (nos 7 heures) c’était se baigner, aller au resto manger un poulet frites, se prendre une glace, se goinfrer de chips & Royal Soda, rentrer chez nous à 17H, voilà la jeunesse!

LA MARTINIQUE

Parce qu’au final, j’ai pas beaucoup voyagé quand j’étais jeune donc toutes mes vacances c’était ici. En même temps nou pa bizwen plis!

@harnaischarlina

C’était quoi tes meilleurs souvenirs de vacances?

Article précédentAU SECOURS: QUAND TES POTES DÉBARQUENT EN VACANCES EN MARTINIQUE
Article suivantCoup de coeur : Selam’ Heart
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici