J’ai rencontré « la fille de la pluie » lors d’une soirée avec la blogueuse Black Beauty Bag, à l’occasion du Salon Madame, l’an dernier. Je me rappelle avoir accroché direct à sa douceur. Nous avions parlé de détente ce soir là, et elle m’a fait l’éloge du Yoga Kundalini dont elle est adepte (la flemmarde que je suis n’a toujours pas testé cette discipline qui semble vraiment magique pour le corps et l’esprit…En 2020 je vais y remédier! Sûr! ). En décembre, j’ai été très très touchée par son article « LE JOUR OÙ MON CŒUR S’EST BRISÉ. » que je vous invite à lire (cliquez ici)…Pourquoi « la fille de la pluie »? Comme elle l’écrit sur son blog c’est une « amoureuse de la pluie, poétique, belle, émouvante,  la pluie lui fait se sentir bien, lui redonne le sourire, la rend heureuse ». Je vous propose de découvrir cette jolie personne et son univers juste là :

▪️Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

La Fille De La Pluie, blogueuse depuis 2015.

J’ai créé mon blog pour partager mes pépites d’e-shops mais pas que…

Depuis, le blog s’est enrichi de nombreux articles lifestyle (food, voyages, mood) et beauté.

J’aime les jolies choses !  Et dans beaucoup de domaines : mode, co, beauté, wedding, papeterie, cuisine, photo,,…

Addict à l’esthétisme, je ne passe pas une journée sans ma « morning routine » qui consiste à faire mon yoga kundalini ou ma marche (j’alterne) et à préparer un beau et healthy petit jeuner (smoothie bowl, jus à l’extracteur, tartines…)

« I’m that girl that listens to gangsta rap on the way to the organic shop after Yoga. »

 

▪️ Comment définirais-tu ton style ?

1)Vestimentaire

J’aime beaucoup la mode. Je pioche les tendances qui me plaisent et qui vont avec ma morphologie. J’aime changer de style mais ces temps ci, je suis très sneakers car j’aime bien la« coolitude » qu’elles apportent à un look…

2)Contenu Instagram

Le style de mon contenu: « beautiful, cool & healthy ».

@lafilledelapluie

▪️Qu’est-ce qui t’a donné envie de créer ton blog et de te lancer sur Instagram?

Suite à mon mariage, but 2013, j’ai commencé à réfléchir à un blog pour classer, répertorier tous les e-shops que j’avais nichés pour l’occasion. Puis, grâce notamment aux réseaux sociaux et à Instagram en particulier, je n’arrêtais plus d’en couvrir, des big, des intimistes, des petits créateurs, de super concept store en tout genre…

Avec ce blog, j’ai fait le choix du partage et de l’échange !

▪️ Quels sont selon toi les + et les – d’Instagram ou des autres réseaux sociaux ?

Sur Instagram, je partage ce qui m’émerveille, me fait du bien, espérant que cet émerveillement soit contagieux. Je partage aussi de bonnes adresses (sous le hashtag #lesbonnesadressesdelfdlp), des idées, des trouvailles, des recettes ou des good vibes.

J’aime aussi la couverte sur Instagram: de personnes, de concepts, de marques, de produits, de lieux que je n’aurais jamais pu couvrir autrement que par ce réseau. J’y ai couvert denombreuses personnes très inspirantes.

J’ai compris les codes d’Instagram par mon usage addictif  régulier et clairement, la « vraie vie » ne s’y exprime pas. La réalité crue avec la tristesse, la maladie, les emmerdes, les poubelles qui puent et que personne n’a envie de sortir, les vieilles tomates moisies dans le frigo, les disputes, le stress du boulot… toutes ces choses du quotidien n’ont pas leurs places sur Instagram alors que sur Twitter ou sur Facebook, c’est différent. Sur Instagram, on ne livre pas fidèlement son quotidien (ainsi sont les codes d’Instagram, je ne les ai pas inventé, je les observe simplement). On sélectionne les meilleurs moments auxquels on ajoute des filtres comme avec une baguette magique. On se rend compte rapidement que sur Instagram il s’agit d’une vision tronquée de lavie. Il y a une nette différence entre les images des chaines d’infos continus et les couchers desoleil de nos feeds Instagram. C’est comme lorsque l’on sélectionne des photos pour réaliser un album photo (si il y a encore des gens qui en font…) : on conserve rarement les images où nos yeux sont à moitié fermés…

Après, Nous sommes les réseaux sociaux !

Ils sont alimentés par des millions de personnes: Nous ! Et même par les spectateurs silencieux. De nos jours, impossible d’y échapper.

Ils sont le miroir de notre époque: ses aspects positifs comme les plus sombres.

▪️ Combien de temps passes-tu à la réalisation de tes publications, photos et/ou vidéos par exemple ?

Je me laisse de plus en plus guider par ma joie de faire et j’essaie d’être la plus sincère possible. J’aime publier, cela me plait. Faire des photos, écrire, partager : c’est un plaisir, un loisir ! Alors oui, cela demande de la rigueur : repérer les bonnes adresses, les tester, trouver les bonnes infos, identifier les comptes IG à mentionner pour permettre à mes abonnés de les retrouver…

Parfois, c’est assez chronophage, d’ailleurs mon entourage se plaint souvent…

▪️ Quels sont les avantages et inconvénients du statut de  blogueuse/influenceuse ?

Partager, échanger, informer avec une communauté qui a des centres d’intérêts communs c’est très agréable.

Par contre, j’ai du mal avec le coté « télé achat » de certaines influenceuses car je trouve que ça crédibilise…

Les marques qui avaient pris du temps à s’intéresser à ce milieu, maintenant sont en train dephagocyter les influenceuses en leur faisant perdre leur authenticité, leur essence, leur pouvoir…

Aussi, pour que ce métier subsiste d’ici 5 ans, il faudra qu’il retrouve son authenticité et qu’il arrive à enfin trouver l’équilibre avec le business.

▪️ Quelle est ta plus belle expérience en matière de collaboration ?

Ce n’est pas une collaboration mais l’itw IG TV que j’avais faite de la co-fondatrice de Curls Vitamins, Julie Sinitambirivoutin car j’y tenais depuis longtemps, c’était un nouvel exercice pour moi (nouveau format) et en plus c’est une de mes best friends.

A voir => https://www.instagram.com/tv/BwuKAKSg0_W/

A voir => https://www.instagram.com/tv/BwuPhzpAQsr/

▪️ Si tu devais citer 3 influenceurs quels seraient-ils ?

C’est très difficile car il y en a tellement que j’aime beaucoup… mais mon top 3 :

  • Garance Doré => L’une des plus grandes influenceuses de la mode et elle est française. Elle est aussi illustratrice, photographe, écrivaine et vit aujourd’hui entre New-York et Los Angeles. Je la suis depuis très très longtemps et j’aime quasiment tout chez elle: son style vestimentaire, sa plume, ses typos, ses illustrations et par dessus tout la sincérité de ses articles… Nous sommes toutes les 2 des « Taurus girls » et puis, je me retrouve beaucoup dans sa vie (certains évènements/épreuves…).
@garancedore
  • Moana Luu => Martiniquaise qui vit à NYC. J’adore ses looks. Je l’ai couverte il y a quelques années par hasard en allant à l’Hotel Apolline en Martinique car c’est elle qui a réalisé l’époustouflante coration de ce lieu. Et puis, c’est une caribbean girl !
@moanaluu
  • Lili Barbery Coulon => Une ancienne journaliste, une femme très inspirante pour moi… c’est elle qui m’a fait couvrir le yoga kundalini en 2017 et nous avons la même passion pour les petits-jeuners, l’art de la table et la céramique…
@lilibarbery

2 comptes IG chouchou pure mode car j’adore leurs looks très solaires à toutes les 2 (je sais je triche on est à 5 compte IG, mais j’aime partager lol):

  • SimplyCyn
  • Blaireadiebee

▪️ Quelle a été ta stratégie pour développer ta communauté Instagram ?

Rester authentique et me fier à ma joie de faire !

Après, depuis la modification de l’algorithme d’IG c’est plus compliqué d’avoir de la visibilité…

▪️ Quelle est ta source d’inspiration pour la réalisation de tes posts?

Tout. Un lever de soleil, une perle de pluie sur une feuille de bananier, une jolie couleur, un livre, une recette… vraiment tout ce qui m’anime…

@lafilledelapluie

▪️ Qu’aimerais-tu entreprendre ou faire évoluer par la suite ?

Peut être des rencontres avec mes abonnés autour de thèmes que j’aborde en ligne.

▪️ Quels sont tes conseils pour quelqu’un qui débute sur Instagram ?

Être authentique et aimer ce que l’on fait.

@lafilledelapluie

▪️Les mots de la fin : as-tu une astuce ou un conseil mode, beauté, bien-être à partager avec nous ?

Se reconnecter à la nature, s’émerveiller (ici c’est tellement facile, nous sommes gâtés par lanature), avoir de la gratitude pour se réconcilier et se (re)connecter à soi. Prendre soin de soi.

Une approche holistique, des rituels, des aliments bons, beaux et sains.

« It’s not about being the most beautiful, it’s about being the most healthy you ».

 

_________________________________________

Son blog : ici

Son Instagram : ici

___________________________

Je vous embrasse.

Sass,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici