#Covid19 #Confinement

Wendie Renard la footballeuse martiniquaise treize fois championne de France, six fois sacrée en club en Ligue des Champions et auteure d’une biographie à moins de trente ans  « Mon étoile », a lancé un challenge sur Instagram.
L’occasion pour Créola de savoir ce qu’elle fait pendant cette période de confinement ! Du sport ? 😉

-Créola : Comment se passe votre confinement ?

– Wendie Renard : Mon confinement se passe très bien. C’est vrai que je suis casanière donc rester chez moi, ça me dérange pas plus que ça…Maintenant, c’est un peu plus embêtant quand on a besoin de sortir, que ce soit pour aller faire du sport ou quand on a un rendez-vous important , mais dans l’ensemble, mon confinement se passe très bien et ça passe plutôt vite je trouve.

Créola : Avez-vous des rituels, des astuces de sportives pour tenir le coup à partager avec nous ?

WR : Non, je n’ai pas spécialement de rituels et d’astuces, mais, une chose est sûre, nous avons un très beau programme qui a été préparé par notre préparateur physique, donc je le suis, et je le suis quotidiennement, et puis après, le conseil c’est d’essayer de garder une bonne alimentation, de garder aussi de bonnes habitudes de sommeil, parce qu’on a l’impression que ce sont les vacances, mais bien sûr, ça n’en sont pas ! Il faut donc continuer à garder un rythme assez cohérent, c’est bien là toute la difficulté. Mon conseil, c’est que vous puissiez continuer à prendre soin de vous et être en forme.

-Créola : Quelle est votre journée type pendant cette période ?

WR : Ma journée type, elle se base déjà sur le beau programme, fait par le préparateur physique. J’essaie de le découper en deux en faisant une première partie plus tôt le matin et une deuxième en fin d’après-midi vers 17/18 heures.

La première partie, c’est plutôt beaucoup de cardio, soit du vélo, soit de la course et la deuxième partie de l’après-midi, c’est plutôt axé sur le renforcement et le ballon.

En dehors de ça, on s’occupe, on travaille et on joue un peu aux jeux de société, au domino, à la belote, on regarde les infos, je regarde des séries, des films (parce qu’il n’y a pas de sport à la télé ;)).

Je me rabats sur des choses que je fais moins habituellement…

C’est compliqué d’avoir une journée type, dans le sens où nous sommes confinés à la maison, en fait, j’adapte mon programme, comme je le souhaite, une fois que mes heures d’entraînement sont bien calées. J’ai également des rendez-vous par visio, etc…, j’essaie de tout caler.

-Créola : Vous avez lancé un challenge sur Instagram, parlez-nous en.

WR : Alors sur le challenge,  effectivement, comme on est dans une période très compliquée, difficile pour tout le monde, le but c’était d’essayer de garder un contact avec les gens qui nous soutiennent tout au long de l’année.

Comme il n’ y a plus de sport, c’était important de garder un contact, alors, avec l’équipe autour de moi, on a réfléchi et nous nous sommes posées des questions.

On a regardé un peu ce qui se faisait sur les réseaux sociaux, en ce moment. Il y a eu pas mal de challenges (regardez l’exemple du papier toilette qui a cartonné).

J’ai donc décidé de lancer ce challenge là pour garder un contact avec mes fans  et puis après tout simplement, pour se faire plaisir et essayer de garder le sourire malgré cette période.

Je suis contente, c’est un challenge qui a très-très-très bien fonctionné.

C’est drôle car ce n’est pas quelque chose que je fais habituellement, c’est important de varier et surtout de « mettre du niveau » ! (rires).

Le challenge, c’est par ici ↓↓↓↓

https://www.instagram.com/p/B-xDv-MBQAS/?igshid=1q775t52gk9bl

-Créola : le sport, un élément positif et fondamental en cette période ?

WR : Oh oui dans cette période, le sport c’est quelque chose de fondamental, parce qu’on n’a pas l’habitude d’être confiné et du coup, là on a tendance à cuisiner un peu plus, à faire un peu plus de gâteaux, de bons plats, donc c’est important ne serait-ce que pour notre corps d’évacuer, de transpirer et aussi de brûler des calories parce que mine de rien on est à la maison H 24, et on ne fait pas grand chose.

Pour ceux et celles qui n’ont pas de jardin, qui ne peuvent pas en profiter un peu, ça peut être compliqué, donc il faut faire attention à garder une bonne alimentation, et surtout à évacuer.

Le seul moyen, c’est de faire du sport. On n’a pas besoin de beaucoup d’espaces.

Vous pouvez pousser les meubles dans votre salon, et prendre des bouteilles d’eau ou des paquets de riz que vous mettez dans un sac, et puis vous travaillez des exercices simples que vous pouvez trouver sur internet.

C’est mon point de vue, mais si on le souhaite, avec ou sans matériel, on doit évacuer et  faire du sport, pour le mental, et pour garder la ligne ;  parce qu’on ne se rend pas compte mais ça peut monter vite sur la balance. ; Alors, c’est important de garder une bonne alimentation et surtout de faire du sport pour transpirer et brûler les calories. Courage !

-Créola : Un mot pour nos lecteurs et lectrices ?

WR : Tout simplement, j’espère que vous allez bien, et que vous prenez soin de vous, et des personnes un peu plus âgées, et plus vulnérables. Il faut que l’on prenne conscience que c’est un virus qui fait beaucoup de dégâts, et qui en a déjà fait beaucoup…

Il continue à en faire encore actuellement, donc il faut tous que l’on respecte les gestes  barrières, que dans cette période, on se respecte soi-même, ne serait-ce que pour les gens qui sont H24 en train de d’essayer de sauver des vies et pour qui par moment, c’est très compliqué, et très douloureux.

Prenez soin de vous, faites attention à vos proches, aux gens que vous aimez, et je vous dis à bientôt, je l’espère…

#StayatHome

Note de la rédaction: Pendant le confinement (et même après;), lire de livre de Wendie Renard.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici