Je crois au Karma. Enfin je ne suis pas spécialiste du Karma, qui est une notion parfois galvaudée, donc je vais pas dire de bêtises.

Je reprends: je crois au concept de « sa ou simin sa’w ka récolté ».
Je pense que l’on récolte ce que l’on sème même si ça prend du temps.

L’autre jour, comme tous les jours, je regardais mon émission préférée: Ça Commence Aujourd’hui sur France 2.

Et la personne racontait qu’elle avait répété plusieurs fois le même schéma avec plusieurs personnes, et la psy lui a dit que c’était un NŒUD KARMIQUE.

Ça m’a intriguée, je me suis renseignée sur le sujet (et je suis aussi tombée sur des trucs vraiment chelous!!!)

 

LE KARMA

Avant de chercher à comprendre ce qu’est le nœud karmique, on va reposer les bases. C’est quoi le karma?

Utilisé à tord et à travers (par moi entre autre) la vraie notion de karma peut connue, donc remettons les pendules à l’heure.

Le mot « karma » vient d’une langue indienne, le sanskrit. Ce mot signifie tout simplement « action ».

Il désigne aussi le cycle des causes et des conséquences liées à l’existence des êtres sensibles. Il est alors la somme de ce qu’un individu a fait, est en train de faire ou fera.

On retrouve ce principe dans plusieurs religions comme le bouddhisme et l’hindouisme.

Il repose sur la notion de réincarnation ou de renaissance :
Chaque vie humaine est déterminée par les actions de sa précédente vie. On récolte en quelque sorte ce qu’on a semé dans un passé antérieur à notre naissance.

 

Notre karma se modifie également dans notre vie actuelle en fonction de nos actes. L’être humain peut, à travers ses actes, façonner sa destinée.

 

LE NŒUD KARMIQUE 

La question se pose alors:
Pourquoi on recommence toujours les mêmes erreurs ? Pourquoi on reproduit les mêmes histoires qui ne nous conviennent pas ? Comment faire pour changer ?

Selon ces religions, la vie que nous vivons n’est que le maillon d’une longue chaîne de vies appelée Samsara.
La réincarnation est la transition d’une vie à une autre, toujours dans cette chaîne.
Chaîne qui ne s’arrêtera que lorsque notre âme sera parfaite. On atteindra donc le fameux Nirvana.
le samsara

Un nœud karmique est un blocage, ou une leçon qui n’a pas été comprise, lors d’une vie antérieure.
L’événement se répète donc. L’univers nous met face aux mêmes situations pour qu’on puisse comprendre. 
C’est comme être bloquée au niveau 64 de ton jeu vidéo.
Attention le nœud karmique n’est pas forcément une faute à réparer, mais plutôt, une chose à finir,une boucle à boucler.
@dansleshautesherbes woooo c’est compliqué cette histoire de karma la oh!
Selon ces croyances le nœud karmique peux prendre plusieurs visages: 
  • Une situation qui se répète: « Je tombe toujours sur des hommes mariés. »
  • Une phobie, une peur inexplicable. Ma copine Sylvia a peur des ravets, peut-être que dans une autre vie, elle a été attaquée par des ravets!!!
  • Une personne: soit qu’on adore dès la première seconde, comme une « âme soeur »
    soit qu’on déteste sans savoir pourquoi. « Man pa sa wè tèt manzel »!
Dans ce cas, face à un nœud karmique il est possible de faire appel à un guérisseur, ou un astrologue qui pourra rentrer dans vos vies antérieures et voir ce qui coince!
En tous cas c’est ce qu’ils disaient sur les sites ésotériques et chaines Youtube de praticiens que j’ai visité! Et je peux te dire qu’il y en a beaucoup!!
Je suis pas restée trop longtemps, parce que les témoignages des gens commençaient à me faire très peur.
LE PENDU 
Cette histoire, par exemple est racontée par une guérisseuse sur son blog!

« J’avais un chéri qui ne supportait pas d’avoir une chaîne autour du cou. Le col roulé était la torture suprême, les écharpes aussi.
Lui toucher le cou était source d’angoisse, de mal-être profond. Il en faisait des cauchemars la nuit. Dès qu’il montait en pression, il ne rougissait qu’au niveau du cou.

Je lui ai dit qu’il a été pendu. Mon intuition avait parlé.
Malheureusement, il n’était pas près à soigner cette blessure. Mais ça a complètement fait sens. Et de savoir, a quelque peu soulagé son mal-être. »

 

Si j’ai trouvé cette plongée ésotérique fort intéressante tu me connais je peux pas me contenter d’une histoire de vies antérieures quand même!

SCENARIO DE VIE ET SCHEMA DE RÉPÉTION 

En psychologie, on parlera de schéma de répétition (ou de scénario de vie en science cognitive.)

Il s’agit d’une situation piège dans laquelle un sujet se débat, sans succès, et qui se répète tout au long de la vie. La personne fait sans cesse la même chose, en espérant que les résultats vont être différents, sans trouver la voie du changement.

Alors les exemples sont toujours les mêmes hein que pour le nœud karmique forcément.

Les explications, elles diffèrent.

Pour la psychologie tout part d’une blessure d’enfance….
Pour changer!!

  • Enfant non désiré (woahh ça commence fort!)
  • Abandon affectif/éducatif des parents 
  • Difficulté à avoir sa place dans une grande fratrie 
  • Parents exigeants, tyranniques 
  • Parents laxistes, pas de règles, pas de repères 
  • Parents humiliants, dévalorisants, voire violents 
  • Parents anxieux, dépressif , etc.

En gros si tu fais n’importe quoi dans ta life, t’inquiète c’est pas ta faute, c’est la faute de tes darons! #problemsolved

L’enfant se construit en suivant des schémas appris pendant l’enfance, parce qu’à l’époque ben son cerveau est pas encore bien formé toussa toussa!
Et tous ces schémas vont influencer de manière inconscience ses choix d’adultes!

Jusqu’à ce que ces schémas se révèlent à nous: 

  • Soit on va s’en rendre compte et commencer à se poser des questions:

Pourquoi je tombe toujours sur des hommes (ou femmes) humiliants, violents, pervers?
Pourquoi je ne me sens jamais pas à la hauteur?
Pourquoi je n’arrive pas à m’engager amoureusement, professionnellement, etc.

Bon t’as capté! 

  • Soit on va adopter des comportement nocifs pour nous:

Être un bourreau de travail et finir par faire un burn out
Être dépendant de la cigarette, de l’alcool, de drogues, de la nourriture, du shopping

Ou encore: Ne pas réussir à faire des choix, avoir des problèmes avec l’autorité, subir des situations de harcèlement (moral, physique, sexuel), être toujours trahi en amitié ou en amour…

Bref, ce que nous avons vécu dans notre enfance et adolescence, qu’il s’agisse de nos rapports avec nos parents, de notre éducation ou de l’environnement dans lequel nous avons baigné, tout cela conditionne nos choix de vie et nos schémas de répétition.

 

QUE FAIRE FACE AU SCHÉMA DE RÉPÉTION?

Ben oui c’est ça LA question!!

Ouais on fait quoi? Si je veux pas aller voir une guérisseuse qui va makréler mes vies antérieures et découvrir que c’est moi Pandore, la tèbè qui a ouvert la boîte… (ceci expliquerait cela …) 

Déjà pour trouver des solutions pour arrêter cette machine infernale, il faut prendre conscience qu’on a un problème et vouloir le changer.
Et ça c’est déjà tout un travail.

Parce qu’une personne peut faire face à ses schémas erronés de 3 manières différentes :

  • Capituler et maintenir ces schémas : les psys voient ça comme un prolongement de l’enfance dans la vie d’adulte.
  • Fuir ces schémas : adopter une stratégie d’évitement. Si ça fonctionnait plutôt bien pendant l’enfance de faire l’autruche, chez l’adulte cela va créer des conflits intérieurs. Typiquement c’est la personne qui ne va pas vouloir s’investir dans une quelconque relation parce que ça pourrait réveiller des blessures anciennes.
  • Adopter un contre-attaque: trouver des solutions. Ce qui passe par gros travail d’introspection qui fait parfois un peu mal!

COMMENT ARRÊTER CES SCHÉMAS? 

En gros, tu as deux choix, en plus d’aller voir des guérisseurs et astrologues!

D’ailleurs je suis allée cheker mon astrologie karmique olala c’est très marrant!

MON HOROSCOPE

Bref, tousa pa sa sa, je disais, on a deux possibilités: 

On peut faire ce travail seul. C’est possible. Il faut cependant être à l’écoute de soi, faire un vrai travail d’introspection, fouiller dans les tréfonds de son âme. Et savoir accepter ce qu’on va y trouver. 

Bien sûr, c’est mieux de faire un travail de recherche et de documentation: livres, vidéos youtube, blogs..

– Souvent, même en ayant ciblé soi même le problème, on peut demander l’aide d’un spécialiste. Il est possible de faire une thérapie basique, ou de la thérapie cognitive…

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une thérapie brève, validée scientifiquement, qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité.

MES SCHÉMAS DE RÉPÉTITION

Moi à la base, je connaissais pas cette histoire de schéma de répétition.
Mais au début de ma vingtaine, je me suis rendue compte que y’avait des trucs qui clochaient dans ma vie:

EN AMITIÉ: LA BONNE POIRE

Au lycée, vers 2006,  j’avais deux « amies » (je reviendrai un jour sur ces histoires car j’en ai beaucoup appris)… Elles n’étaient pas dans la même classe, elles se connaissaient viteuf, et pourtant elles avaient le même comportement avec moi: ELLES M’UTILISAIENT.

Je n’étais pas une amie qu’elles estimaient, elles avaient leurs best friends, et je n’en faisais pas partie. J’étais celle dont on se servait ouvertement (moi je voyais rien à l’époque):

Charlina je peux venir chez toi? Tu me feras à manger!
Charlina tu peux me coiffer STP? 
Charlina tu peux m’aider pour cet exercice? 

J’ai fini par me rendre compte que j’étais exploitée, j’ai coupé les ponts.

Mais le cycle infernal ne s’est arrêté qu’après mon épisode désastreux avec Nxxx aka « la plus grosse profiteuse de l’histoire de l’Humanité », que j’ai hébergé et qui m’en aura fait voir de toutes les couleurs. C’était en 2013…

7 ans d’amitiés foireuses!

EN AMOUR: UNE OBJECTIFICATION  

Mais ce n’est pas tout. Non non non!

Entre 2013 et 2017 j’ai connu encore un phénomène de répétitions. En « amour » cette fois.

J’ai rencontré successivement 3 mecs qui ne voulaient absolument pas s’engager.
Alors j’ai eu droit au « sexfriends », « bootycall » (genre on est pas amis mais on se fait que des guilis tu vois)…

Ce qui est marrant dans ces histoires, c’est qu’à chaque fois l’histoire commençait comme une histoire normale et à chaque fois ça prenait un virage chelou.

Jusqu’à ce que je dise stop!

J’ai tout d’abord dû faire un petit diagnostic de la situation. J’ai du voir où MOI j’avais fauté. J’ai du chercher des moyens de guérir de tout cela.

Et ce que j’ai réalisé c’est que la base de ces schémas de répétition, était le manque d’estime de soi.

Pendant mon adolescence j’ai subi une forme insidieuse de harcèlement scolaire, de moqueries, de dénigrement verbalisés ou pas.
J’ai fini par comprendre que j’étais pas très importante, et sans doute qu’être serviable était, de manière inconsciente, une façon d’avoir l’approbation du groupe.

Ce manque de confiance très profond a aussi eu des répercussions dans ma vie sentimentale, car j’acceptais des situations qui ne me convenaient pas, car je devais penser que c’est tout ce que je méritais.

J’ai dû faire un travail sur moi pour comprendre que
1 je suis pas du n’importe quoi
2 je shine!
3 je mérite le meilleur

A partir de là, j’ai cessé de me mettre dans des situations qui étaient irrespectueuses pour moi même.

Et ce cycle de blocage s’est arrêté.

 

Nœud karmique, scénario de vie, schéma de répétion kriyey kon ou lé, sel bagay c’est qu’on est tous confrontés à ça dans nos lifes.

Ces schémas engendrent beaucoup de souffrance.

Bien qu’il y ai des schémas que nous répéterons toujours puisqu’on ne peut changer à 100%, il est possible de se libérer de certains nœuds douloureux.

As-tu réussi à dénouer tes nœuds karmiques?

 

 

Article précédentLES PROGRAMMES « BWE MANJÉ »
Article suivant2020: LA DEUXIEME MI TEMPS
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici