Je suis née en 1990!

..Donc 2020 c’est pas juste l’entrée dans une nouvelle décennie pour le monde, c’est aussi une nouvelle décennie pour moi!

Et en plus … C’est l’année de mes 30 ans!

Donc ça veut dire que la vingtaine c’est fini aussi! La vingtaine cet âge symbole de la jeunesse éternelle, de beauté, de joie, de bonheur, de CLIMAX, de la vie!

… Really!

Bref, pour moi, c’est l’heure du bilan, c’était comment la vingtaine?

SPOILER ALERT: c’était pathétique!

 

2010  WELCOME TO PARIS

2010, j’ai 20 ans, c’est l’année du changement: la fin de la prépa, le départ pour la FRANCE, pour ma licence en urbanisme à Diderot, revenir dans 3 ans bosser à Mada un peu, mon avenir est tout tracé!

Et puis, c’est bon je vais enfin me casser de chez papa maman et être indépendante (financée par mes parents, grands-parents, la CAF, le CROUS… mais whatever) man compwen man gran!

Ça va être une super année!

Je surfais sur une vague d’insouciance qui, en réalité,n’allait pas tarder à s’échouer sur les rochers de l’échec!

(ouais j’ai fait L, je suis douée en métaphores tasvu!)

En vrai j’étais paumée, je comprenais rien à mes cours de stats et d’analyse spatiale, je faisais du shopping H24 dès que j’avais une mauvaise note, je croyais que l’argent tombait du ciel, en même temps mon compte était toujours excédentaire…

tu bosses avec FB et tu t’étonnes de redoubler…

La vie allait me donner une espèce de palaviré! #waitforit

 

2011 LA CLAQUE

Ça n’a pas loupé!

On commence avec un échec aux partiels, le premier redoublement de sa life, bail non renouvelé, une tante qui me fout dehors de chez elle, for no reason, deux nuits sans domicile fixe à dormir chez Jorry et Stecy, une deuxième famille qui m’accueille, une cousine CINGLEE et méchante (alé sé té taw…)

Un truc cool: je bossais… dans un collège en tant que surveillante… Ne riez pas! Bref!

J’étais au bout de ma vie, je cherchais un logement, mes parents pouvaient pas se porter garant, personne me calculait.

Un jour, je débarque au Crous, je dis à la dame « Madame, je n’ai pas de logement, trouvez moi un truc même hyper loin… »
Elle me regarde et me dit sereinement: « on va vous donner un logement dans Paris! »

Le XXe, 109 rue de Ménilmontant! Paris Intra-Muros! Le rêve! #parisienne

Je suis partie le 4 décembre 2011, une valise et mon four dans un sac cabas Carrefour #lagouttedetrop. J’ai emménagé et je suis restée dans cet appart pendant 4 ans! Ma vie cet appart’ !!

 

2012  LE PRINCE…

2012 était une année bizarre… J’étais perdue…

Et puis je l’ai rencontré, il a débarqué sur moi en mode prince charmant, toujours là pour m’écouter me plaindre de la vie, pour m’aider…une vraie épaule sur qui compter!

 

2013… PAS SI CHARMANT

Bon, les efforts du gars ont payé il m’a pécho, puis il m’a ghosté…

En pleine période d’examens, alors que je triplais ma L3!  Oui depuis 2010 j’étais coincée en L3 donc c’était mal venu de me mettre dans ce genre d’état de stress quoi!

Bref j’ai eu ma LICENCE!

INBIN ENFIN!!

J’ai découvert qu’il avait trouvé une meuf, il avait juste omis de me le dire, bon oubliez, ça arrive à tout le monde hein!

Mes vacances à Mada ont été gâchées par ce pseudo gwo pwel (le premier d’une longue série), à mon retour, j’ai galéré à trouver une fac, j’ai failli perdre mon logement…

Les facs françaises qui se prennent pour Harvard ou Oxford, calmez vous, redescendez…

 

2014 ON TOUCHE DOUCEMENT …

Ah j’ai rencontré un gars, après le prince charmant…
Il m’a donné un gwo pwel aussi (man té bwabwa telmen)…. Je me fatigue…!

Il m’a dit sur Messenger qu’il avait revu une meuf la veille en soirée, retour de flamme, c’était fini…

Et j’ai retrouvé son message!!!!

J’ai rien à dire d’autre sur 2014, y’a rien qui m’a marqué!

 

2015  … LE FOND

Tu vas en avoir marre de moi, mais j’ai rencontré un gars!

Mais attention celui-là c’était LE PIRE DE TOUS! Et wallah après je me suis calmée!

Bref pour faire simple, je suis rentrée à Mada pour mon stage de fin d’année, j’ai eu mon master, j’ai entamé un truc avec lui qui est mort en plein vol, j’ai souffert, il m’a rendue folle, je suis allée voir un psy voilà !

 

2016   BREF 

2016 : entre gwo pwel et chômage : LA PIRE ANNÉE DE MA VIE

Vraiment je suis tombée très bas. J’étais juste spectatrice de ma vie, je passais mes journées sur Youtube à mater Enjoyphoenix, à manger du Macdo et des Hagen Dazs vanille pécan… j’ai pris au moins 7 kg oklm!

Mon régime alimentaire pendant 1 an!

En plus mes « potes » faisaient leur life sans moi, je regardais leurs Insta et pensais qu’ils menaient une meilleure existence que la mienne! (c’était l’époque où je donnais de l’importance à ce genre de choses)

Et puis j’ai commencé à voir un psy…

 

2017 TRANSITION 

2017, c’était pas encore ça, mais je recommençais à prendre du poil de la bête

J’étais célibataire, je commençais à l’accepter, j’avais des projets, j’ai commencé une formation d’anglais pour faire un stage à Trinidad!!!

Cette formation était une expérience humaine particulièrement éprouvante pour moi, mais j’ai rencontré des gens formidables (d’autres moins…)

Moi et Rick, à Chaguaranas à Trinidad! Il est tombé amoureux de moi, ce que je comprends tout à fait! Bref meilleure rencontre de l’année!

En mars, en me rendant à l’entretien de sélection pour cette formation, je (la dame du guichet) me trompe de Mozaik, j’arrive en retard, je rentre chez moi choquée du réseau de transport et décide de partager cette expérience avec mes amis.

Je viens de créer mon blog Ma vie est une grosse blague! C’est le début de très jolies choses!

Mon tout premier article!

 

2018  GOD SAVE THE QUEEN

Après plus d’un an d’attente et six mois de pré-sélection, c’est bon, j’embarque pour un stage de 6 mois à Manchester! Enfin!

Je repense à toutes ces fois où je me demandais comment partir à l’étranger en étant au chômage, à cette soirée où Jordane m’a parlé d’Erasmus +, au jour où j’ai compris que y’avait une lueur d’espoir, à tout ce stress à l’idée de pas être sélectionnée …

Manchester, c’était clairement une magnifique expérience, pas facile mais on s’en fout sérieux!

Et à mon retour, j’ai rencontré …l’amour!!! (POPOPO ga rimes! #poésie)

*ah oui: c’est cette année là que j’ai commencé à raconter des bêtises sur Créola!!
Truc de fou!!

Moi quand j’ai appris que j’allais écrire pour Créola!

2019 LOADING

2019 c’était une année tranquille! Manman ça faisait du bien!

C’était surtout un moment de réflexion, de mise en place de nouveaux projets… Donc forcément y’a des périodes de flottement et de frustration aussi…

Les graines ont été plantées, et elles commencent à germer!

 

Ce qui est marrant, c’est qu’avant de commencer la rédaction de cet article je suis allée sur internet, voir ce qu’il se disait sur la vingtaine. Il n’était question que de CRISE de la vingtaine!

Et ouais en ce qui me concerne, la vingtaine a été une période de crise. Je suis tombée de très haut.
Pourtant j’étais pas le genre d’ado à penser être mariée à 23 ans, avoir 5 enfants avant 30 ans tout ça tout ça…

En relisant l’article j’ai envie de dire: Fout man té couyon!

Le truc avec la vingtaine c’est qu’on rentre dans l’âge adulte mais sans mode d’emploi.
On s’imagine pas les difficultés de la vie d’adulte. La réalité nous rattrape, c’est chaud!

C’est un grand tâtonnement vers l’inconnu, et plus, on est des bébés…mais ça on le sait même pas! On se croit grand, on fait que des bêtises!

Je vais pas faire genre « je suis devenue une adulte » parce que je sens qu’en 2030 je serai encore consternée de mes agissements…
(et c’est là que je réalise que dans 10 ans j’ai 40 ans… Je vais vider une boîte de Lexomil et je reviens!)

La vingtaine c’est une leçon. Mais fiche qu’elle est dure à apprendre manman ah wè nèg!

Je suis quand même plus fière du virage à 180° que j’ai opéré dans ma life…

La fête est finie!

What’s next!

 

Article précédentLES ADULTES ET LES RESEAUX SOCIAUX
Article suivantPEAU GRASSE : J’AI TESTE LA ROUTINE 100% NATURELLE
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici