@badgyalbamby

Ça fait quelques temps que je constate une augmentation significative du taux de « badgyals » sur le territoire.
On les voit partout depuis l’avènement des réseaux sociaux avec en tête de file Rihanna ou encore à notre échelle Badgyal Bamby.

Mais : c’est quoi une Badgyal ? On sait pas trop le truc est un peu flou quoi !

Et tu vois j’ai essayé de réfléchir à la question (ouais je réfléchis à des trucs bizarres) Je me suis demandée si en vrai les Badgyals elles incarnaient pas une certaine vision du féminisme ?

UNE BADGYAL C’EST QUOI DEJA OUESH?

On parle de Badgyal mais est ce qu’on sait vraiment ce que c’est ?!

Bon selon le Urban Dictionary, en gros (pask man pa traductrice) :
la BadGyal est une meuf qui est bonne et attirante.
C’est aussi une femme capable de se défendre seule, de faire son fric seule, qui est ambitieuse, talentueuse et « educated » ça veut dire que elle est allée à l’école, elle a appris ABCD quoi !
Elle plait aux hommes, c’est une sexy, et elle est enviée par les femmes … hummmm !

La BadGyal serait le pendant féminin du Badman ou Rude bwoy !
D’origine jamaïcaine le mot a été popularisé par des artistes Dancehall comme Lady Saw ou encore Badgyal Cecile !

ladysaw – cecile – patra

LA BADGYAL, UNE PERSONNALITE CLIVANTE

C’est un sujet qui fait débat ! La Badgyal on l’aime ou on l’a déteste.

Le truc c’est que quand on parle de Badgyal on pense à des trucs un peu clichés (à tord ou à raison): la fille qui parle fort, qui boit des bières avec les gars, qui s’habille de manière « provocante » (ce terme aussi il est à rediscuter), qui fait tout pour qu’on l’a remarque, qui est très (voir trop) sexy…

D’un côté t’as des gens qui la kiffe qui la trouve super sexy, qui aiment son côté « pa mélé »..
Et de l’autre, on aura des gens qui vont trouver qu’elle est un mauvais exemple et qu’elle ne sert pas la cause des femmes.
On va souvent entendre qu’elle n’est pas la « femme parfaite », qu’un homme peut pas se marier avec elle, ou encore qu’elle n’est pas très morale quoi…

Soit.

@badgyalbamby

LIBERTE, EGALITE, BADGYAL

  • comme les hommes

L’autre jour je parlais de ce sujet avec mes cousins. Ils sont arrivés à la conclusion que en vrai la badgyal c’est juste une femme qui s’impose dans un monde d’homme.
Une femme qui va adopter les codes utilisés souvent par la gent masculine.

Et ça va même plus loin, la badgyal peut s’infiltrer dans un univers masculin :
Lady Saw à l’époque dans le monde de la dancehall
Bad Gyal (ça ne s’invente pas) une chanteuse ESPAGNOLE, super fan de Rihanna (elle s’est fait connaitre avec Pai, une reprise de Work de Riri), qui a décidé d’apporter une touche de féminisme au reggaeton style musical réputé sexiste
-ou même cette badgyal qui va rester avec les gars sur la place.

@badgalriri

Elle veut juste un traitement égalitaire entre hommes et femmes.

  • une femme libre  

La Badgyal renvoie l’image d’une femme sure d’elle, au caractère bien trempé, sans tabou, à la sexualité assumée.

Quand t’écoute Lady Saw ben tu apprends à avoir confiance en toi, à prendre le contrôle de ton corps et à pas faire attention à l’avis des gens!

Et je dirai même avec le phénomène « ratchet » on va encore plus loin. Ce terme synonyme de « guetto » a une connotation assez négative. Cependant, certaines afo-américaines se sont réappropriées ce terme et en ont fait quelque chose dont elles sont fières.

On voit bien l’avènement de rappeuses comme Cardi B ou encore City Girls. Des meufs clairement « pa mélé »!

Cardi B feat City Girls Twerk

La Badgyal est pour moi un objet de fantasme.

Quand tu regardes Badgal RIRI aka Rihana, tu le vois bien qu’elle suscite un intérêt particulier pour les hommes quoi…
Mais aussi… POUR LES FEMMES ! Rihanna incarne parfaitement bien cette femme qu’on rêverait toutes d’être mais qu’on ne peut pas être … ben à cause de la pression de la société. Elle, de part son statut de star et les millions sur son compte en banque, elle peut. Ça passe mieux quoi!

La Badgyal transcende ces interdits moraux.

Bon dans cet article je donne juste mon avis, je dis pas que j’ai raison.
Mais je trouvais ça intéressant à analyser. Des badgyals on en connait toutes en réalité. Et c’est toujours des personnalités clivantes : mauvais exemples et modèles rebelles.
Alors l

La Badgyal c’est le signe d’une décadence de notre société ou la version 3.0 de la fanm djok, de la Matado ?
Alors ?

@pinterest
Article précédentTOU YOL LA RIVE MANMA’Y LA
Article suivantFashion Showbizz Evolution, une première édition qui fait sensation !!
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici