Dimanche dernier, je regardais le soleil se coucher, le ciel était d’un rose orangé, c’était beau… Mais je me sentais triste.

@susankurosawa @marthamorisette @kachakate

J’ai tout de suite compris pourquoi, il s’agissait du « fameux »,

BLUES DU DIMANCHE SOIR.

Pendant plusieurs semaines on était en mode « vacances forcées ».Et puis, il a fallu retourner bosser et faire face à une angoisse qu’est le blues du dimanche soir.

Ouais, sauf que moi je travaille à la maison…

LE BLUES DU DIMANCHE SOIR C’EST QUOI?

Le blues du dimanche c’est cette mélancolie dominicale ressentie par beaucoup d’entres nous.

@jack

Le dimanche matin (ou midi) ça va encore, tu te remets de ton samedi soir mouvementé (ou pas) tu te réveilles tard, grasse mat’ oblige, tu te prépares un petit brunch, ou alors t’apprête à aller déjeuner chez maman. Tu le sais elle a préparé son célèbre gigot d’agneau gratin de banane jaune sa kay bon!

L’après-midi, tu fais la sieste ou va « en drive » et puis, vers 17 heures, tu n’as plus le cœur à la fête. Tu te sais un peu déprimé, sans vraiment savoir pourquoi.

Le week-end est fini, tu dois préparer tes affaires pour demain, y’a Sept à Huit à la télé, ils interviewent une jeune femme qui s’est faite agressée par une meute de chiens fè, et qui témoigne .. tu connais les portraits chelous de Sept à Huit hein..bref c’est l’angoisse…

@tf1.fr

Et non, tu n’es pas seul à ressentir tout ça!

Selon un sondage 50% des interrogés disent avoir été confrontés à ce phénomène. 

POURQUOI?

Ouais c’est vrai quoi, pourquoi on connait cette déprime? Pourquoi j’ai ressenti ça toute ma vie? Nous voulons des explications!!

Selon le Dr Florian Ferreri, psychiatre, auteur de « Vaincre le blues du dimanche soir », les causes sont multiples:

Docteur Florian Ferreri (Auteur), Gautier Bouchaud (Auteur)

Le problème d’organisation

Tous les trucs contraignants, les corvées sont renvoyées au dimanche soir.

Le changement de rythme

Certains ne savent pas comment organiser ce jour si particulier. Donc comme ils ne savent pas quoi faire, ils glandent et se disent que leur vie a zéro sens!

L’anxiété liée au fait d’être dans un entre deux.

Ben ouais la semaine n’est pas encore finie, et on pense déjà à la semaine suivante au lieu de profiter du moment.

Le difficile deuil du week-end

@lebazardezoé

Typiquement, tu as passé tout ton week-end en mode débauche dans la maison de vacances de ton poto Jojo, et puis faut rentrer, mais t’as pas envie quoi!

La phobie du lundi

« Y’a banane demain! »

toi bloqué sur le pont de Californie qui sait qu’il sera encore en retard au boulot parce que y’a une voiture « tchou pou tèt » sur l’autoroute, samu, ambulance, un gros lundi matin 7h15

Ouais tu voudrais bien faire croire à ton patron que t’as été touché par une intoxication foudroyante ce week-end.

La phobie du lundi est réelle. Le combo: travail-stress-embouteillages-enfants-collègues chiants est mortel!

52% des français déclarent dormir super mal la nuit du dimanche au lundi.
En Angleterre et aux USA ils sont 70%
Contre 30% en Suède et au Danemark par exemple.

@kbeis – Getty

Des chiffres qui traduisent aussi un mal être en entreprise….

UN TRAUMATISME LIÉ À L’ENFANCE

Quand je te dis que tout part de l’enfance tu veux pas m’écouter!

Le Dr Ferreri souligne aussi que le blues de dimanche est une blessure d’enfance.
Mi bab mi!

toi à 8 ans quand ta maman te demandait de venir réciter la table de multiplication un gros dimanche soir à 20H

Théorie soulignée par les psychologues « cette phobie prend racine dès l’enfance lorsque l’écolier qui n’a pas terminé ses devoirs du week-end doit reprendre le chemin de l’école et retrouver des obligations, une discipline, des contraintes ».

DES SOLUTIONS EXISTENT

Bon heu c’est bien gentils, mais comment faire pour ne pas finir avec un Xanax dimanche prochain devant 66 minutes là?!

Bonne nouvelle, il existe plein de solutions! ouf!

PROFITER DE SON DIMANCHE

NE PAS Y PENSER ET VIVRE LE MOMENT PRÉSENT

Il faut savoir vivre le moment présent. Ok le dimanche soir c’est chiant, mais ça reste le week-end, et tant que c’est pas lundi matin désolée mais le week-end n’est pas fini.

Oui je sais ça semble tellement facile à dire mais c’est possible dès que …

S’ORGANISER

Dès que tu t’organises!

Oui pour pouvoir profiter à fond de son dimanche soir, sans stresser bêtement le dimanche à 19h et commencer à crier sur ton mec et tes gosses, il faudrait penser à T’ORGANISER EN AMONT!

Par exemple, tous les trucs bien nuls: faire la lessive, les devoirs des enfants… Tu peux les faire le vendredi soir (si tu bosses pas l’après-midi) ou le samedi matin … Bref c’est toi qui connait ton emploi du temps.

FAIRE LA GRASSE MAT MAIS PAS TROP

Alors là c’est le genre de trucs que je ne ferai JAMAIS! On respecte ma grasse matinée!!

Mais la théorie tient la route: si tu te lèves un peu plus tôt qu’à l’accoutumée, tu as l’occasion de mieux t’organiser, de plus t’amuser et de moins nous saouler.

PAS TROP CHANGER DE RYTHME

D’ailleurs il est conseillé de ne pas trop changer son rythme de vie pendant cette période. Bien sûr ça s’applique aux gens qui sont déstabilisés par le changement de rythme, par les control freak de l’organisation…

Bref je me sens pas concernée.

PROFITER DE SON DIMANCHE APRÈS-MIDI

Ohhh sans blague!!!

Ben oui hein! Il faut transformer ces heures de déprimes en heures de détentes.

En gros à 18h man pa lé wew douvan télé a ka pléré! Non! C’est fini!

Etant donné que désormais tout ce que tu auras à faire, c’est mettre ton gigot gratin dans ton tupperware et ranger viteuf ton sac pour le taff, tu peux faire plein de trucs cools!!!!

  • prendre le thé 

Ouais!!! Moi je parle du vrai english tea! On fait le truc bien.On blague pas nous! oh!

Petit quatre quart, petit lemon cake, petits scones, sandwichs salés, le thé (ou le chocolat premiere communion parce que on est martiniquais oh!)

Je veux le truc super fancy!!! Et on invite les copines et on prend des milans!

  • séance cocooning 

Si tu veux te relaxer, rien de mieux que l’ambiance cocooning!
Envoie tout le monde faire un grand rond! Et prend du temps pour toi au programme:
bougies parfumées, musique (te créer ta playlist spéciale dimanche soir), thé, lecture. Soins du visage, manucures…Ou simplement un Netflix and chill en mode glace Ben and Jerry’s et popcorns au caramel!!

  • sortir entre amis

Des fois c’est bien d’aller squatter chez ses potes, surtout les potes qui aiment faire à manger là …

Ou profiter pour se faire un apéro coucher de soleil sur la plage entre potes, à l’heure où les autres se cassent désertent ladite plage, la laissant pour NOUS!!!

Manger une glace, aller au ciné! Bref vidé tèt ou! Parce que le week-end n’est pas fini!

  • faire du sport

Heuuu … Bon why not! Ca relache des endorphines, tu te sens mieux après tu dors bien tu penses pas au fait que ta vie c’est du caca… Mais tu me connais…Man pa enlè sa!

ORGANISER SON LUNDI 

Etant donné que le blues du lundi est un véritable problème, et que le struggle est réel, pourquoi ne pas rendre son lundi moins déprimant?

Et transformer l’angoisse du lundi en attente du lundi.

Créer une nouvelle tradition:
-un afterwork près de la plage?
-un cinéma après le taff?
-des cours de danse? De yoga?

Le lundi peut être tellement plus fun!!!

Bon tu l’auras compris le blues du dimanche soir ça craint mais on peut s’en remettre.
A condition de se remettre un petit peu en question et d’opérer certains changements sa life.

Au pire demande à ton boss d’instaurer le lundi télétravail si tu bosses dans des bureaux.
Ou alors demande un RTT le lundi kissa ou lé man diw?!

Et toi dis moi? Est ce que tu es victime du blues du dimanche soir? Qu’est ce que tu fais pour mieux le vivre? I wanna know!

 

 

 

Article précédentCRÉOLA d’octobre 2020
Article suivantLE DANEMARK: LES SECRETS DU BONHEUR
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici