Zamoureux à la Maison Rousse

Vous vous sentez loin… très loin. Pourtant vous êtes bien en Martinique. Vous vous en persuadez au terme de la petite route vertigineuse qui, de virages en épingle et passages à gué, vous a fait perdre tout repère pour vous mener à La Maison Rousse, au cœur de la forêt tropicale de Fond-Mascret.

Mais dans votre inconscient, vous avez atteint l’une de ces contrées inaccessibles et profondément sauvages, où subsistent quelques traces de l’Histoire sous une omniprésente nature, source de tous les fantasmes. « Il n’y a pas de wifi dans la forêt, mais je te promets que tu y trouveras la meilleure des connexions ».

Cette prophétie de Béatrice Rouger-Larcher – la propriétaire des lieux -, résonne en vous alors que les remous cristallins de la rivière du Carbet irriguent déjà votre for intérieur. Les parfums d’ylang-ylang, de fleurs et d’humus vous chavirent et le frémissement des bambous vous libèrent de la moindre tension pour atteindre un degré de décontraction rarement égalé. La magie opère… Construite sur les ruines de l’ancienne Habitation-sucrerie Rousse remontant à 1777, à deux pas du Canal des Esclaves, creusé lui vers 1770 pour approvisionner en eau les habitations du Carbet et de Saint-Pierre, il semble aujourd’hui qu’Hervé Larcher, Béatrice et sa fille, Laëtitia Caudron, mettent tout en œuvre pour que l’Histoire contemporaine locale – celle de Fonds Saint-Denis ici – distille sans entraves bienveillance, accueil convivial dans l’intimité familiale, harmonie, massages, ateliers (création de tambour chamanique, récital de chants traditionnels Amérindiens), conférences, soins énergétiques, méditation et bien-être au sein de la Terre-mère ; une terre nourricière qui fournit à 90% la table d’hôtes.

Parmi les six chambres de ce gîte au charme fou (Bakoua, Papyrus, Colibri, Zandoli, Bambou), il en est une toute indiquée pour se ressourcer à deux : la chambre Zamoureux, véritable petit nid d’amour. Parmi plus de 500 espèces végétales que compte le domaine, la terrasse sur pilotis ouvre sur la canopée de bois canon, cocotier et zanzibar ; du lever de soleil entre les Trois Pitons du Carbet au coucher sur l’océan au bout de la ravine. Vos nuits sont douces et fraîches, bercées par le murmure de la rivière, pour que le plaisir soit total.

En Images :

CONTACT

La Maison Rousse

Fonds Saint-Denis / Canal de Beauregard / Martinique

Tel. 0596 55 85 49 / Port. 0696 04 98 50

www.maisonrousse.com

 

Texte : Véronique Brusini

Photos : Aurélien Brusini

Articles récents