Le portfolio de Jérôme « GGpikS » Nadessin

« Habituellement, le monde sous-marin et l’Homme ne semblent pas complémentaires. Avec cette série, je souhaitais révéler l’aisance que nous pouvons gagner en nous imprégnant du milieu. Entre solo et duo, entre danse et poésie, les protagonistes de ce ballet artistique ont su, par leur dextérité et leur sensibilité au milieu, retranscrire la sagesse et la sérénité que l’océan nous offre. » Jérôme « GGpiks » Nadessin

Il vénère la nature antillaise et exhausse à sa façon son territoire : chasseurs d’images depuis plus de dix ans, Jérôme « GGpiks » Nadessin a longtemps cherché l’inédit pour révéler les trésors cachés de son île, bouclant ses shootings au terme d’explorations folles dans les anfractuosités les plus périlleuses de la géologie locale. On a vu ses œuvres lors de la Pool Art Fair de 2020 ou encore, cette année, aux premières loges de l’exposition J-Expose organisée par la Fondation Clément. C’est aussi lui qui signe la sublime affiche de l’édition 2021 du festival du film caribéen Nouveaux Regards.

Aujourd’hui, ce Guadeloupéen de 29 ans explore une autre facette du monde – l’abysse et les flots qui nous cernent – pour étancher une soif d’esthétique en réalité inextinguible. Adepte de l’effort qui transcende, Jérôme sonde l’onde et plonge en apnée. Avec lui, au large de Vieux Fort en Guadeloupe, il a entrainé des danseurs muses, synthèses contradictoires et troublantes d’une humanité en osmose avec son environnement.

 

 

 

 

 

 

Texte : Julie Clerc

Photographies : Jérôme « GGpiks » Nadessin

Articles récents