Janvier Janvier Janvier encore et toujours!
Ce mois sans fin là qui saoule tout le monde, les « meilleurs voeux » et autres bullshits passés, le retour à la normale, il est dur!!!

Bref Janvier, il sert à rien, il devrait même pas exister!

 

LE BLUES

C’est dans ce contexte morose qu’à été créé le Blue Monday, ou le jour le plus déprimant de l’année…

On « célèbre » ce jour le 3e lundi de janvier, cette année le 20 janvier!

Déja pou yon! Qui a créé ce concept là? Non parce que pour moi tous les jours de l’année sont des jours de déprime potentiels!

En fait ça vient d’un psychologue anglais, Cliff Arnall.

En fait missieu a croisé plusieurs paramètres bien pourris propres au mois de janvier et PAF ça a fait le Blue Monday!

La formule est la suivante, oui y’a une formule!!

En gros, tu as le début de la semaine, personne n’aime le lundi, le fait que le salaire du mois soit pas encore tombé, les dettes de Noël qui courent, les nouvelles résolutions qui passent à la trappe blablabla…

 

ON S’EST FAIT AVOIR COMME DES BLEUS

Sauf que PLOT TWIST !
Gros retournement de situation: TOUT CECI EST FAUX!

Cette histoire de Blue Monday s’est avérée être une arnaque!

Cliff Arnall en plein retournage de veste!

Ouais un gros coup marketing, orchestré par une chaîne de télévision Sky Travel. En gros les gars ont demandé au psy de faire une fausse étude afin de lancer une campagne publicitaire pour promouvoir des vacances aux îles Canaries!

C’est des cassos les gars!

Et dis toi que par la suite, la marque de glace Wall’s (c’est le nom de Miko en Grande-Bretagne) a payé le même mec pour qu’il nous trouve le jour le plus heureux de l’année, histoire de booster la vente de glace, et comme par hasard, il a trouvé que c’était en Juin (et pas en février bizarrement)

De plus, la formule qui a permis de trouver ce jour de Blue Monday a zéro sens: les facteurs et les variables utilisées ne peuvent pas être quantifiées mathématiquement: la météo, la motivation des gens…

On nous a vraiment pris pour des bwabwas!

 

UNE DÉPRIME BIEN RÉELLE

Le truc c’est que si le Blue Monday n’existe pas, la déprime de janvier, elle est bien réelle! Janvier il est dégueulasse ce mois! T’as juste envie de dormir jusqu’à Février!

Et ouais c’est normal:

LA FIN DE NOEL
De toutes façons après la galette, l’euphorie est finie.

T’AS GROSSI
Ouais pendant tout le mois de décembre ou té ka plein boudin’w épi pâté, jambon, foie gras, chocolat et maintenant tu cherches à faire des détox! Ton corps demande des RTT!
Va faire une cure pour le foie à base de curcuma épi kité lestomac ou trantchil!

BACK TO NORMALTY
Le 20 décembre tu carrais, tu partais en croisière sur le MSC Fantasia épi gadéw atchelmen tu te tapes les embouteillages, retournes au bureau, revoir la vieille tête de Bernadette, ta collègue hypocrite, et en plus, y’a une pile de dossier qui t’attend!

TES RÉSOLUTIONS NE FONCTIONNENT PLUS
Le 2 janvier tu étais pleine de volonté, tu voulais, faire un régime, faire du sport, reprendre la lecture, t’occuper de tes plantes… Mais le quotidien a eu raison de toi!

TON COMPTE EST A SEC
Ton compte est vide, tu réalises que ta prime de Noël est passée dans l’achat d’une robe de fin d’année ultra scintillante que tu remettras pas, dans les cadeaux que tes enfants ont déjà décatché, et …oui ton argent est désormais visible sur tes
pleure, des larmes de graisse…!

UN CLIMAT AMBIANT POURRI
Entre BFMTV, les retraites qu’on verra pas, les écoles fermées, les opérations molokoy et les spectacles pyrotechniques sur Boulevard Général de Gaulle, on n’en peut plus!

La morosité est réelle les gars!

LE BUSINESS DE LA DÉPRIME

La morosité est tellement réelle, que beaucoup de gens qui découvrent le faux concept de Blue Monday se sentent concernés par le bay!

Et vu que 9 personnes sur 10 déclarent claquer du fric quand ça va pas… Dis toi que les entreprises l’ont bien compris! Et se font du fric sur ton désarroi!

Entre les chauffeurs privés qui te proposent d’éviter la déprime des transports en commun en voyageant avec eux, les pharmacies qui te proposent les shots de vitamines (C pour l’énergie et D puisk pa ni soley), et bien sur les coach et « happy gourou » qui te disent comment retrouver la joie de vivre…

La société de consommation, elle, n’a clairement pas le blues!

 

JANVIER: LE GUIDE DE SURVIE

Comment survivre à Janvier?
Cette question est vieille comme le monde. Aristote lui même se posait la question, sans jamais vraiment proposer de réponse!

Ecoute, comme dab tu peux essayer de survivre à ce mois, en te battant avec tes armes!

La première chose à faire selon moi, c’est VIVRE DANS LE DENI!
Oui je l’assume, le truc est déjà pourri, je refuse que ça m’atteigne!

1) Ecoute il fait encore frais (ou froid), les chocolats de Noël sont à -50%, je vais continuer à vivre dans l’ambiance de Noël: les chocolats chauds avant d’aller dormir, les soirées raclettes …(par contre je refuse d’entendre la voix de Mariah Carey, qu’elle se taise!)

2) Pas d’argent? M’enfous! Je continuerai à voir mes potes! Un gros apéro le lundi 20, pour contrer le Blue Monday est une excellente idée!

3) Pour ceux qui font du sport, testez le yoga askip ça aide à se détendre!

@natalialiberati

4) Forêts, rivière, mer, la nature c’est bon la santé, c’est prouvé et en plus c’est gratuit!

5) Favorise des aliments qui boostent ton énergie. Pas le choix!
Et ne force pas sur le café. Déjà le café c’est pas plus de 3 par jour, mais surtout le café ne donne pas d’énergie à proprement parlé. Il dupe la partie de ton cerveau qui donne la sensation de fatigue, mais cet effet ne dure pas. Résultat après ce faux « pic d’énergie » tu te sens encore plus fatigué qu’avant! C’est con!

6) Fais-toi une playlist anti-déprime. Crois moi la soca est une valeur sûre!

7) Et surtout dis-toi que le carnaval arrive!

@cmt

 

Ouais y’a rien de révolutionnaire. Mais crois moi, quand on est pris dans son quotidien et ses problèmes, on oublie que y’a plein d’options qui s’offrent à nous. Moi la première. Ça fait un mois que j’ai pas mis mes pieds dans la mer, or, je vis sur une île, à 3 min en voiture d’une plage….

Tousa pa sa! La déprime est bien réelle, mais faut se bouger!!! Di Blue Monday pa rété la!

Courage!

Article précédentNOTRE BLOGUEUSE/INFLUENCEUSE DE LA SEMAINE : LA FILLE DE LA PLUIE
Article suivantRoutine Capillaire – Nuit : Le Satin pour une protection maximale
Charlina
La phrase qui me décrit le mieux: « plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui » On m’a demandé de me décrire et j’ai aucune idée de ce que je dois dire, donc on va faire simple: – 28 ans, originaire du Robert, surnommée « la râleuse », jeune urbaniste en pleine crise existentielle. – une personnalité « effet kiss cool » : soit on m’aime soit on me déteste (et franchement les gars vous savez pas ce que vous ratez hein! #jemelapète) Un second voire troisième degré nécessaire pour espérer une connexion: – adore manger, ne vit que pour des nuggets sauce curry – écrit depuis un an, enfin quand ses neurones veulent bien coopérer – ancienne pessimiste repentie essaye désormais, de voir le verre à moitié plein! Me suivre : https://mavieestunegrosseblague.wordpress.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici